une revue
des chroniques
des dossiers
nos brèves
des résidences
la lettre, la phrase
tous les auteurs
nous contacter
rechercher

Roxana Paez à la Biennale internationale des poètes du Val-de-Marne (Ivry, 94)


jeudi 20 octobre à partir de 19 h à l’Atelier Michael Woolworth (Paris XI), James SCHUYLER (1923-1991) sera lu par ses quatre traducteurs — Abigail Lang, Patrice Ladrange, Stéphane Bouquet, Bernard Rival


Fruit des ateliers d’écriture animés par Emmanuel Adely au foyer social Soleil Blaise (résidence au Musée Commun (Parix XX))


Petites annonces calligraphiées, d’après une photo sur un mur (Franck Magloire à l’association La Liseuse (Paris XVIII))


Journal de résidence de Pauline Sauveur (Conseil départemental de l’Essonne)
— C’est étrange cette force de presque rien du corps. / Elle dit je danse avec des images dans la tête. / Lire. Oui pourquoi pas. / Bien sûr on ne sait jamais où elle commence où elle s’arrête l’utilité.

Hommage à Michel Butor.


Chronique par Thomas Giraud de ce nouveau livre à quatre mains paru au Tripode


« N’attends pas que tout se décide en dehors de toi », Jean-Claude Martin


Cycle de 10 conférences - de septembre 2016 à juin 2017
En partenariat avec remue.net et Diacritik


Oh zut, mon cœur s’emballe


« N’attends pas que tout se décide en dehors de toi », Jean-Claude Martin


"je parle de la vie qui va, je parle de la mort qui vient", Lambert Schlechter



« Quelqu’un en moi s’éloigne, à Chartres, dans la lumière pénombrée », Jean-Paul Bota

Chronique par Thomas Giraud de ce nouveau livre à quatre mains paru au Tripode


Cycle de 10 conférences - de septembre 2016 à juin 2017
En partenariat avec remue.net et Diacritik



je suis pêcheur et garçon de ferme, / et mes tout premiers pas / sur le bateau du Nord
m’ont fait / fugitif / et enfant prodigue / sous la même peau.


Donc, nous composons, nous imprimons, nous coupons et plions

De la littérature comme d’un art de se taire


Écrire avec n°2, par Frédérique Cosnier




photos Patrick Devresse, textes Christian Garcin

Lectures en suédois & en français, avec Luc Bénazet et Marie de Quatrebarbes


Cette année, la nuit remuera le samedi 18 juin, à partir de 19 heures, et pour la 10e fois - accueillie cette année encore par la Bibliothèque Marguerite Audoux.


Rencontre animée par Guénaël Boutouillet, vendredi 10 juin 2016 à 19h à la Maison de la Poésie de Paris


"Comment la langue parvient-elle à mettre le réel à l’épreuve ?"


Lecture par Ivar Ch’Vavar et Lucien Suel le samedi 4 juin à 18 heures, Maison de la Poésie, Paris.

La lettre de juin 2016


La lettre d’information du comité de rédaction : l’actualité de mai 2016 sur Remue.net.


La remontée du jour : Donner à lire, à relire, un article déjà paru sur Remue.net.
Un article qui fait encore sens à ce jour.


La remontée du jour : Donner à lire, à relire, un article déjà paru sur Remue.net.
Un article qui fait encore sens à ce jour.


La remontée du jour : Donner à lire, à relire, un article déjà paru sur Remue.net.
Un article qui fait encore sens à ce jour.

Les liens pour nous écrire.


L’association, sa direction, son hébergeur



Qui sommes-nous ? Quel mode de fonctionnement ? Quels sont nos choix ? La revue en question.


soutenez le site, participez à la vie de l’association

Roxana Paez à la Biennale internationale des poètes du Val-de-Marne (Ivry, 94)


jeudi 20 octobre à partir de 19 h à l’Atelier Michael Woolworth (Paris XI), James SCHUYLER (1923-1991) sera lu par ses quatre traducteurs — Abigail Lang, Patrice Ladrange, Stéphane Bouquet, Bernard Rival


Fruit des ateliers d’écriture animés par Emmanuel Adely au foyer social Soleil Blaise (résidence au Musée Commun (Parix XX))


Petites annonces calligraphiées, d’après une photo sur un mur (Franck Magloire à l’association La Liseuse (Paris XVIII))


Journal de résidence de Pauline Sauveur (Conseil départemental de l’Essonne)
— C’est étrange cette force de presque rien du corps. / Elle dit je danse avec des images dans la tête. / Lire. Oui pourquoi pas. / Bien sûr on ne sait jamais où elle commence où elle s’arrête l’utilité.

Roxana Paez à la Biennale internationale des poètes du Val-de-Marne (Ivry, 94)


jeudi 20 octobre à partir de 19 h à l’Atelier Michael Woolworth (Paris XI), James SCHUYLER (1923-1991) sera lu par ses quatre traducteurs — Abigail Lang, Patrice Ladrange, Stéphane Bouquet, Bernard Rival


Fruit des ateliers d’écriture animés par Emmanuel Adely au foyer social Soleil Blaise (résidence au Musée Commun (Parix XX))


Petites annonces calligraphiées, d’après une photo sur un mur (Franck Magloire à l’association La Liseuse (Paris XVIII))


Journal de résidence de Pauline Sauveur (Conseil départemental de l’Essonne)
— C’est étrange cette force de presque rien du corps. / Elle dit je danse avec des images dans la tête. / Lire. Oui pourquoi pas. / Bien sûr on ne sait jamais où elle commence où elle s’arrête l’utilité.


Chronique par Thomas Giraud de ce nouveau livre à quatre mains paru au Tripode


« N’attends pas que tout se décide en dehors de toi », Jean-Claude Martin


Cycle de 10 conférences - de septembre 2016 à juin 2017
En partenariat avec remue.net et Diacritik