une revue
des chroniques
des dossiers
nos brèves
des résidences
la lettre, la phrase
tous les auteurs
nous contacter
rechercher

écouter la rencontre croisée Geneviève Peigné & Alice Rivières (Khiasma, Les Lilas, 93)


Journal de résidence de Pauline Sauveur (Conseil départemental de l’Essonne)
— C’est ce vide le travail dur le labeur le son les coups portés la détermination. / Et puis le comédien. / Et puis la danseuse.


La musique du Laos et Marguerite Duras. Journal d’une saison au Triton, par Armel Veilhan (Les Lilas, 93)


Deux enregistrements sonores des habitants, par Abner Assoun, en résidence au théâtre La Mare au Diable (Palaiseau, 91)


invitées par Marianne Rubinstein à la librairie Atout Livre (Paris XII)

Deux nouvelles de Tolstoï et de Stifter.


Une rencontre remue.net à la Maison de la poésie, mars 2016


« Aller au plus simple. Pas de stuc, pas de dorures », Antoine Emaz


Par Pascal Gibourg


« Par toutes les écumes / s’inventaient d’inouïes solitudes », Henri Droguet

« Aller au plus simple. Pas de stuc, pas de dorures », Antoine Emaz


« Par toutes les écumes / s’inventaient d’inouïes solitudes », Henri Droguet




Un texte créé à la Maison de la Poésie de Paris, en prélude à une journée instino-génoise le 18 juin proposée par le groupe de recherche littéraire ARGEC

Deux nouvelles de Tolstoï et de Stifter.



Jules Verne, Le Sphinx des glaces, suite et fin.


vers un nom à porter. Pour que cela soit


Jules Verne, Le Sphinx des glaces, suite.



photos Patrick Devresse, textes Christian Garcin


Écrire avec n°1, par Frédérique Cosnier


photos Patrick Devresse, textes Christian Garcin

Cette année, la nuit remuera le samedi 18 juin, à partir de 19 heures, et pour la 10e fois - accueillie cette année encore par la Bibliothèque Marguerite Audoux.


Rencontre animée par Guénaël Boutouillet, vendredi 10 juin 2016 à 19h à la Maison de la Poésie de Paris


"Comment la langue parvient-elle à mettre le réel à l’épreuve ?"


Lecture par Ivar Ch’Vavar et Lucien Suel le samedi 4 juin à 18 heures, Maison de la Poésie, Paris.


Espace des femmes Antoinette Fouque, jeudi 26 mai à 19 heures.

La lettre d’information du comité de rédaction : l’actualité de mai 2016 sur Remue.net.


La remontée du jour : Donner à lire, à relire, un article déjà paru sur Remue.net.
Un article qui fait encore sens à ce jour.


La remontée du jour : Donner à lire, à relire, un article déjà paru sur Remue.net.
Un article qui fait encore sens à ce jour.


La remontée du jour : Donner à lire, à relire, un article déjà paru sur Remue.net.
Un article qui fait encore sens à ce jour.


La remontée du jour : Donner à lire, à relire, un article déjà paru sur Remue.net.
Un article qui fait encore sens à ce jour.

Les liens pour nous écrire.


L’association, sa direction, son hébergeur



Qui sommes-nous ? Quel mode de fonctionnement ? Quels sont nos choix ? La revue en question.


soutenez le site, participez à la vie de l’association

écouter la rencontre croisée Geneviève Peigné & Alice Rivières (Khiasma, Les Lilas, 93)


Journal de résidence de Pauline Sauveur (Conseil départemental de l’Essonne)
— C’est ce vide le travail dur le labeur le son les coups portés la détermination. / Et puis le comédien. / Et puis la danseuse.


La musique du Laos et Marguerite Duras. Journal d’une saison au Triton, par Armel Veilhan (Les Lilas, 93)


Deux enregistrements sonores des habitants, par Abner Assoun, en résidence au théâtre La Mare au Diable (Palaiseau, 91)


invitées par Marianne Rubinstein à la librairie Atout Livre (Paris XII)

écouter la rencontre croisée Geneviève Peigné & Alice Rivières (Khiasma, Les Lilas, 93)


Journal de résidence de Pauline Sauveur (Conseil départemental de l’Essonne)
— C’est ce vide le travail dur le labeur le son les coups portés la détermination. / Et puis le comédien. / Et puis la danseuse.


La musique du Laos et Marguerite Duras. Journal d’une saison au Triton, par Armel Veilhan (Les Lilas, 93)


Deux enregistrements sonores des habitants, par Abner Assoun, en résidence au théâtre La Mare au Diable (Palaiseau, 91)


invitées par Marianne Rubinstein à la librairie Atout Livre (Paris XII)

Deux nouvelles de Tolstoï et de Stifter.



« Aller au plus simple. Pas de stuc, pas de dorures », Antoine Emaz



« Par toutes les écumes / s’inventaient d’inouïes solitudes », Henri Droguet