Raphaël Confiant

Fondateur avec Jean Bernabé et Patrick Chamoiseau du Mouvement de la Créolité (Eloge de la Créolité paraît en 1989), Raphaël Confiant a tout d’abord publié en langue créole.
Depuis les années 1970, avec Jean Bernabé, il cherche à créer un système graphique propre au créole et a mis en ligne un dictionnaire.
Ce passage par la langue créole lui a permis de se « réappropier » la langue française et de publier une œuvre romanesque dans une langue que l’entretien qu’il a accordé à Remue.net le 22 février 2005 dans son bureau de l’Université de Schoelcher se permet de qualifier de langue chabine.
Les différents parcours (parcours biographique, parcours créoles, « parcours du façonnement et du renouvellement », parcours d’écrivain créole, parcours romanesque ) par Véronique Larose sur le site du Potomitan.info
et sur le même site une fiche bio-bibliographique.

Le remarquable site de Thomas Spear, Ile en îlepropose une biographie, une bibliographie et de nombreux liens.

Fiche auteur sur Ibis rouge.

Portrait dans Lire.



Sixième et dernier volet de l’entretien du 22 février 2005 accordé par Raphaël Confiant à Remue.net

Cinquième volet de l’entretien du 22 février 2005 accordé par Raphaël Confiant à Remue.net

Quatrième volet de l’entretien du 22 février 2005 accordé par Raphaël Confiant à Remue.net

Troisième volet de l’entretien du 22 février 2005 accordé par Raphaël Confiant à Remue.net

L’intégrale de son entretien avec Chantal Anglade : pacotilleuses, chabins & chabines, la créolité vous remue la langue.

Début de l’entretien accordé par Raphaël Confiant à Remue.net le 22 février 2005