Claudine Galea | Rêver lire

Je pratique la lecture depuis l’enfance. À haute dose ! Comme on ferait du piano ou du violon. Lire est ma fréquentation la plus assidue. De là vient l’écriture, j’imagine. De cette impossibilité de sortir des livres. Gamine, je m’y perdais. Ravissement. Suspension du temps, élargissement de l’espace. Une chambre devient un paysage, un lac, une route, une ville. Parfois je me demande pourquoi les livres, pourquoi lire, pourquoi écrire. Les deux actes sont infiniment liés, tissés. Lire fait voir, entendre, regarder, sentir autrement. Autrement que ce que je sais déjà, que comme je le sais déjà. Les romans m’ont occupée une grande partie de mon temps. Les essais, la philosophie me sont de plus en nécessaires. Et désormais ouvrir chaque matin la fenêtre de la poésie. Regarder une reproduction dans un livre de peinture. Je lis moins qu’avant. Je lis mieux. Plus lentement, plus imaginativement. Comme une rêveuse. Comme je marche, comme je médite. Ce sont ces petites méditations de lire que je vous invite à partager.

Claudine Galea.



Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.

D’après Nécessaire et Urgent d’Annie Zadek & Ceux qui restent de David Lescot, une chronique de Claudine Galea.

D’après La Mémoire de l’air de Caroline Lamarche, une chronique de Claudine Galea.

Une chronique de Claudine Galea.