Yoshikichi Furui

  Furui Yoshikichi est né en 1937 à Tokyo.
  Il a enseigné quelques années l’allemand à l’université et a traduit Nietzsche, Broch et Musil – de ce dernier il a traduit Noces, à trois reprises à plusieurs années d’intervalle – quelques pages des Cheveux blancs y font allusion. Puis, à la fin des années soixante, il s’est consacré entièrement à l’écriture.
  De Furui Yoshikichi ont été publiés en français, tous traduits par Véronique Perrin :
   Yôko, roman, Picquier, 1995
  Le Passeur, roman, Le Seuil, 1998
  « Le Dos seul aux dernières lueurs du jour », nouvelle, in Pour un autre roman japonais, Cécile Defaut, 2005
  Chant du Mont fou, roman, Le Seuil, 2015

Lire aussi De la continuité romanesque, où les personnages des Vagues de Virginia Woolf et ceux des Cheveux blancs de Furui Yoshikichi correspondent.



Chant du Mont fou, un roman de Yoshikichi Furui traduit du japonais par Véronique Perrin (Le Seuil, 2015).

Furui Yoshikichi présenté par sa traductrice, Véronique Perrin

Bonnes feuilles du dernier roman de Yoshikichi Furui, suite.

Bonnes feuilles du dernier roman de Yoshikichi Furui publié en français, une beauté surprenante, qui tient à rien.