Myrto Gondicas | Chanson, attribuée à Marie de Q ***, dame d’honneur de la Princesse de Lamballe, sur Monsieur Guillotin

sur l’air de L’Herbe tendre



J’aimais beaucoup ce cou
peur d’jugulaires
De nuques nobiliaires
Et son air vigoureux

Qui parut à la Cou
r il n’y a guère
Puis qui fit des affaires
En détachant les cous

Hélas j’ai trop vécu
Il a payé ma cu
ri-osité, l’ingrat, de sa sévérité

Il a coupé mon cou
Ma jugulaire
Dir’ qu’ j’aurais pu lui plaire
Plus question d’être heureux

20 mars 2017